Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Au coeur du CrossMed
Au coeur du CrossMed
Nous vous en avions parlé précédemment, nous avons eu le privilège de pouvoir visiter le CrossMed la semaine dernière en présence d'autres professionnels du kite (FFVL, écoles, clubs, moniteurs). Cette réunion à l'initiative  des équipes du CrossMed avait pour but de mieux leur faire connaître la problèmatique du kitesurf, afin que les intervenants du Cross dont les premiers contacts lors du début d'une situation de crise sont essentiellement téléphoniques, puissent mieux analyser la situation en cours et ainsi prendre les bonnes décisions. Un exemple : un promeneur lambda voit un kitesurfer qu'il présume en difficulté au large et téléphone au secours. L'officier du Cross doit pouvoir lui poser les bonnes questions afin de savoir si le gars n'a tout simplement pas momentanément perdu sa planche ou s'il est réélemment à la ramasse.

Autre préoccupations du Cross, ils ont peu d'informations sur les lieux de pratiques dans leur banque de données et peu de contact sur place. Cette réunion avait pour but de les aider à obtenir ces infos. Le CrossMed fonctionne 24h/24, toute l'année. La journée il y a un chef de quart (un officier) et 3 adjoints en alerte derrière leurs postes de travail. Jusqu'à 20 heures. De 20 heures à minuit, un chef de quart et 2 adjoints, de minuit à 6 heures, un chef de quart et un adjoint. Ils son postés devant plusieurs écrans (météo, carte, gestion des appels en cours) qui leur apportent toutes sortes d'informations et disposent depuis peu d'un écran tactile pour la gestion des moyens.  Le CrossMed "voit" tout mais il est aveugle. C'est une structure qui écoute, en veille permanente sur le canal 16, et que l'on prévient au téléphone. Ensuite, elle affine son analyse de la situation avec toutes sortes de moyens dont les sémaphores. Le CrossMed peut voir pour de vrai si besoin. 83% de l'activité du CM concerne la bande des 300 mètres et 12 nautiques. En 2010, il y a eu 70 décès sur la zone et 8 disparus. 100 accidents de plongée aussi pour 11 décès. En kite, 70 opérations dont 17 fausses alertes. Le kite vient de dépasser le windsurf en termes d'alertes.

On est tous concernés par ce point. Mieux le CM est renseigné, mieux c'est pour tout le monde. On appelle le CM au 04 94 61 16 16 ou 16 16 sur les mobiles sauf Bouygues qui ne joue pas le jeu. Le CrossMed a été appelé le W.E dernier pour venir en aide à un kitesurfer à hyères. Aymeric Le Masne de Chermont, chef du service opérations sauvetages nous a tenu au courant. Le kitesurfer a bien été secouru mais son décès a été constaté à l'hopital. Le CrossMed est une structure admirable mais elle ne peut pas toujours faire de miracle.
Mis en ligne 27/04/2011
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer