Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Accident du Jaï. Les précisions
Accident du Jaï. Les précisions
Un mec vient de perdre son pote, il en prend sa part de responsabilité, et essaye de faire passer le message. Un accident est toujours une suite de circonstances, une suite d'erreurs, essayons de nous en rappeler. Que retenir dans ce récit. On ne touche pas aux réglages des lignes sans être absolument sûr du résultat. Arnaud n'est pas monté très haut, il est tombé sur de la terre, c'est moins spectaculaire, mais il a malgré tout perdu la vie. Enfin, le largeur n'est pas une assurance tous risques et sur ce point, on ne rate jamais une occasion de le dire et l'écrire. En cas de gros pépin, violent et soudain, personne n'a le temps de choper le largeur et pourtant tout le monde se voile la réalité avec. 

"Bonjour, je suis Patrick, l'ami qui était avec Arnaud qui s'est tué au Jaï et je voudrais donner des précisions afin que l'ensemble des pratiquants sachent ce qui s'est exactement passé au travers de ce que j'ai vécu, et non pas par le récit des journalistes : Arnaud, n'était pas un kiteur débutant comme il a été dit. Un stage au Brésil l'été dernier, en mer rouge cet automne, j'ai navigué avec lui dans le var en Juin dernier... Mais c'est vrai, il n'avait pas l'expérience d'un vent aussi fort et j'aurais du lui interdire de sortir même si un pote qui vient de Lyon pour la journée en se tapant 6 h de bagnole est difficile à raisonner.. L'autre erreur qu'on a fait est de rallonger ses arrières d'un noeud pour lui donner plus de depower... Mais son aile (que j'ai testée avant lui, car je suis expérimenté et voulais m'assurer qu'elle ne "tirait" pas trop pour lui) est devenue insuffisamment bordée dans les grosses "molles" et nécessitait un assez bon doigté pour la laisser "respirer" et éviter que les lignes se détendent lors des trous d'air, et que l'aile reparte pleine balle en fenêtre, ce qui a catapulté Arnaud. Troisième erreur, en voulant bien faire, je lui ai levé l'aile et me suis posté derrière lui en tenant fermement son harnais, afin qu'il sente en quelques minutes son aile avant de partir. Il était prêt et sentait bien le truc, j'ai relaché ma vigilance et la molle, suivi de la rafale est arrivée !!! (conclusion : si on n'est pas sûr de son niveau, ne jamais s'en assurer sur terre mais tout de suite à l'eau ou on renonce. C'est la base de la sécu en kite, je le savais mais je l'ai, de façon incompréhensible, occulté. 
 
Enfin, pour détail, sachez qu'il n'a pas fait un vol à 10 m de haut mais maxi 3 mètres et que c'est la vitesse latérale et non pas la hauteur qui l'a tué . Enfin, il n'est pas tombé sur des rochers, mais sur le chemin en terre. Une dernière chose, je souhaite dire à tous les pratiquants que, alors que j'ai l'expérience du vent fort, je n'aurais jamais cru, qu'avec une 6 m2 réglée "gros temps" une telle catapulte, aussi violente et rapide pouvait être possible, et je suis quasi certain que même les meilleurs d'entre nous, n'auraient sans doute pas eu le temps de larguer. De toute façon, même en larguant, mon ami est passé de 0 à 40 ou 50 km/h horizontal en moins d'une seconde. LE LARGEUR EST DONC LOIN D'ETRE UNE ASSURANCE TOUS RISQUES. 
 
Aujourd'hui, je pleure mon ami d'enfance, je suis anéanti de douleur et de remord de ne pas avoir su lui faire renoncer et d'avoir cru que mes acquis devaient êtres innées, tellement je les ai intégrés ... Ma pratique du kite dans le vent très fort (35 knts et plus) et surtout irrégulier (ce qui est encore plus dangereux selon moi) est psychologiquement plus que compromise. Un dernier mot : Les kiteurs présents sur place hier, ont été très réconfortants, sympas et humains et je les en remercie infiniment ! pourriez vous, svp diffuser ce texte dans les news. "
 
Merci beaucoup - Patrick
 
Mis en ligne 18/07/2011
20 Commentaires
  • td63 le 23/07/2011 à 22:34
    Mes grosses frayeurs ont toujours été au décollage de l'aile. Les zones de décollage présentent toujours des difficultés de stabilité de vent (Arbres, immeubles , dunes, effet de bord de plage etc...) , de plus ont est froid et le temps que les bons réflexes reviennent si on n'a pas ridé de qq semaines, il peut être trop tard. Soyez prudents. Il est aussi vrai que certaines ailes sont hyper sensibles aux rafales voire à mon jugement dangereuses. L'an passé, je me suis débarrassé d' un quiver dont je tairai le nom de la marque, et je sais malheureusement que des riders sortis de stage les ont acquises. Pourquoi pas une information plus claire notamment sur les tests des magazines. Si les ailes sont conçues pour des riders professionnels, il faut avoir l’honnêteté de le dire, même si ce n'est pas bon pour les volumes de ventes. Mes condoléances à la famille et aux amis d'Arnaud.
  • sylvain50 le 21/07/2011 à 07:01
    Bonjour, j'ai connu le même catapultage en 2004, mais j'ai eu de la chance. sinon je ne serais pas là pour en parler. Vent qui monte d'un coup (orage), puis larguage mais suicide oublié... et puis plus le temps de choper le largueur du suicide. premier vol, pas très haut 3m, mais sur 50m, puis 2 autres dans les pommes et le suicide casse, après je finissais dans les maisons en front de mer. double fracture de la cheville et blulures du au contact très rapide avec le sable, (mes chaussons étaient remontés aux genoux)... Mes penséées vont pour arnaud, je pense que la malchance était avec lui ce jour....pensées à sa famille....
  • le 20/07/2011 à 22:43
    salut, hier, j'ai kité au Jaï à l'entrée de MARIGNANE et sur tout le chemin qui mène au Jaï, j'ai pensé au gas qui s'est tué ...,à chaque moment je pensais à lui...,"il est passé par là..,il refera jamais le chemin inverse..."et arrivé sur le spot bcp d'emotion, j'ai le même âge que lui,je pratique le kite depuis 15 ans avec plein de conneries, je suis toujours passé au travers , j'ecris ces quelques lignes , pour que tous on fasse plus attention à nous et aux autres sur le spot ,pour que sa mort ne soit pas inutile .... toutes mes sincères condoléances à sa familles et à ses proches.
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer