Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Edito : Et si les speedboarders avaient du souci à se faire...
Les kiteboarders ont cassé leur jouet et il ne nous apparteint pas de distribuer les bons et les mauvais points. On constate c'est tout. Dans un Harakiri quasi cinématographique, Sebastien Cattelan, a même transformé cette arène imaginée au départ (et par lui-même) pour le kite, en épreuve de windsurf. Un geste qui apparaîtra aux yeux des windsurfers comme un retour aux sources inespéré, et aux kiteboarders comme un coup de poignard quasi-irrémédiable. Aux autres observateurs un peu avisés, le revirement est vécu comme un non sens. Dans la même optique, on pourrait imaginer que d'un seul coup les skieurs de la coupe du monde de descente décident dans un bel élan que Kiztbuhel doit désormais se courrir de nouveau en luge à foin. Retour aux sources après tout. On peut mettre de la mauvaise foi où bon nous semble

Bref, pendant que Seb et consorts feront de la planche à voile en Mamibie - et on leur souhaite sincèrement du succès, l'idée n'est finalement pas si mauvaise sil elle n'avait été prise sur des bases plus saines - et que le reste de la troupe fait du tourisme en Nouvelle Angleterre, les voileux et pas des moindres croient toujours fermement en leur étoile. Si leur goût du sport et du beau geste leur a fait accepter de se faire doubler par les kiteboarders, on peut se dire que l'esprit anglo-saxon qui flotte sur la voile mondiale n'a sans doute pas encore avaler la couleuvre. Se faire ejecter de la plus haute marche d'un podium ancestral, par des skaters propulsés par un chiffon accroché au bout d'une ficelle a sans doute été vécu aussi douloureusement que de s'être fait tirer la Bentley toutes options dans les quartiers chauds de Caracas.

Bref, pour en revenir au fait, Paul Larsen, le très respecté manager et skipper de Sail Rocket n'a pas lâché l'affaire et a toujours envie de botter le cul de Douglas, Caizergues et consorts histoire de faire resouffler un peu le bon esprit du yachting sur la voile. L'équipe est en Namibie, à Walvis Bay avec un nouveau bateau. Ils font des runs au-dessus de 50 noeuds et la meilleure pointe est à 54,4. Rob Douglas a encore un peu de marge mais pour combien de temps encore...
Mis en ligne 25/10/2011
6 Commentaires
  • 2fast4you le 26/10/2011 à 09:15
    Salut Greykite. On peut faire aussi du freestyle en rédaction. Pour la taille de la vidéo, désolé, ce détail m'avait échappé, je vais y remédier. J'ai voulu choisir des tailles de fenêtre plus grande et la plate forme des news pose quelques soucis d'adaptation. Nos excuses
  • sambumi le 26/10/2011 à 09:01
    Il y a un soucis avec les players video dans vos popup depuis quelques jours. La taille du player est plus grande que votre popup, du coup on n'a pas la video en entier et on perd une partie de la barre de contrôle (volume et plein écran) Bonne journée
  • greykite le 25/10/2011 à 21:12
    Moi je ne comprend rien à ce que tu veux dire dans ton édito..... Il me manque une case surement ..............................................
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer