Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
SKM JOUR 6
SKM JOUR 6
Le tableau final de freestyle pour ces 8èmes SNOWKITEMASTERS s'est achevé en véritable feu d'artifice. Des conditions idéales sur le site du Col du Lautaret dans la Vallée de Serre-Chevalier, ont permis une dernière journée de freestyle tout simplement hallucinante. Un beau soleil des Hautes-Alpes, une neige fraîche tombée de trois jours en arrière et un vent de Nord/ouest parfait, c'était le cocktail pour une compétition réussie. Les parrains du SKM, Régis Labaune et Wareck Arnaud, voyaient ainsi récompensées plusieurs années d'efforts. Jamais une rencontre internationale de snowkite freestyle n'avait atteint un tel niveau de performances, un tel engagement des concurrents, une aussi haute prestation technique et esthétique. Jamais.

Les deux tableaux de finales des filles, en snowboard et en ski, furent validés à partir des résultats de la veille. C'est donc la souriante Norvégienne Kari Schibevaag qui remporte le titre de World Snowkitemasters dans les deux disciplines. Bravo Kari.
 
Chez les garçons, tout commença ce matin par les finales en ski. Alexandre Robin éliminait difficilement le jeune Russe Anton Sherkachine grâce à un run parfait mixant une grande maîtrise technique avec un soupçon de créativité dont seul notre Leksa national a le secret. Des prises d'élan avec les skis écartés à 180°, des enchaînements de double-grabs qui se terminent par un énorme kiteloop, le tout avec une décontraction surprenante. Cependant, en finale contre le terrible Anton Uzhegov venu tout droit de l'Oural, tout le talent d'Alexandre Robin ne fut pas suffisant face au niveau stratosphérique du Russe survolté. Pourtant, des sources bien informées laissaient entendre que ce dernier arrivait tout droit d'une nuit blanche passée au Chazelay. Mais Anton est indestructible et c'est pas trois malheureuses bouteilles de vodka qui vont en venir à bout. Avec son inimaginable Double S-Bend avec les lignes à l'horizontale, enchaîné avec tout ce que peut offrir la panoplie de mouvements freestyle moderne, c'est donc lui, Anton Uzhegov qui décrochait le titre de World Snowkitemaster Freestyle 2012.
 
Dans la foulée, le directeur de course Matthias Charton lançait les finales snowboard. Le jeune Norvégien Andreas Toverud sortait avec brio le Tchèque Marek Zach malgré de formidables Kiteloops to grab, plusieurs M-zach back puis front, ajoutés à des Backside Flat 3. Andreas se retrouvait au tour suivant face à Guillaume Chastagnol.
Pas impressionné d'affronter une légende du snowkite, le Norvégien maintenait son niveau élevé de technicité très pointue, alliée à une hauteur invraisemblable notamment sur son méga KGB from kicker et réussissait in-extremis à éliminer Guillaume qui avait pourtant rentré tous ses mouvements, sans aucune faute, par exemple son très personnel 720 Kiteloop Invert, puis le Flat Double Handle-pass 540, plusieurs 360 to blind, et des slashes envoyant la neige fumer à 20 mètres de hauteur. Alignant par conséquent trois runs de suite, sans temps mort, Andreas Toverud se propulsait en finale contre le Viking norvégien, multiple champion du monde, Remi Meum.
Là, franchement, on a assisté à ce que l'on ne croyait pas possible en snowkite freestyle. La vitesse, la précision, les prises de risque maximum, la perfection des tricks tous replaqués au millimètre, ce fut un spectacle qui laissait sans voix toute l'assistance de connaisseurs.
Andreas Toverud se blessait en toute fin de rencontre, dans les dernières trente secondes de l'épreuve sur un immense handle-pass effectué à plus de 8 mètres de hauteur se terminant par un kiteloop à une main. Sa réception sur neige glacée lui endomagea la cheville droite. Cependant, il semblerait que malgré cette perte de la dernière minute de course, le résultat était déjà acquis par Remi Meum qui a survolé les débats, tant physiquement que techniquement. Un run explosif où l'on retrouvait le Low Mob to Grab tout en longueur, le Flat 3 Off-axis, tout comme le très rare Transition KGB Indy grab.

Voilà. C'est dans une apothéose technique avec une fluidité surprenante que se sont terminées ces finales freestyle.
Les vainqueurs sont donc Anton Uzhegov en skis et Remi Meum en snowboard. Une free-session eut lieu en fin d'après-midi avec le cracheur de feu Rémi Polizzi, ce fut tout simplement fabuleux.

Il reste deux jours sur ces fabuleux SNOWKITEMASTERS ici à Serre-Chevalier et ils seront tous les deux consacrés désormais à la Race, un format de compétition dédié à la course en ligne sur un parcours long.
 
 
Mis en ligne 13/01/2012
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer