Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Pionniers
Prenons l'exemple du windsurf. Les magazines français ont toujours gardé la ligne éditoriale des années 80/90 quand une grande partie de leur lectorat avait pris 20 ans entre temps. Il ne s'agissait évidemment pas pour eux de devenir des magazines de «  vieux  » parlant des douleurs lombaires après une session (quoique le blog Surf-Prévention se permet ce genre de sujet) mais accepter de voir la diversité de l'ensemble des pratiquants les auraient aidé à gagner un peu d'épaisseur éditoriale. Et le windsurf en général aurait pu tirer quelques bénéfices à ne pas être une énorme machine à exclure des passionnés. Car à la même époque, de l'autre coté de l'Atlantique, des magazines comme Surfer Mag ont régulièrement su aborder des sujets de fond et parler de l'aspect inter-générationnel du surf. Ainsi en octobre 2001, Si Surfer Mag montrait un minot en couverture,  la double d'intro du sujet «  Surfing Forever  » le montrait sur la plage avec son père et son grand père chacun avec leur board sous le bras.  
 
Le tabou de l'âge n'épargne pas le kite. Si on peut comprendre que les marques veuillent avant tout mettre en avant les jeunes générations, c'est même normal, on peut constater que leur communication n'est pas forcément en phase avec l'ensemble des pratiquants. Un tour sur n'importe quel spot montre que les kiteboarders entre 18 et 25 ans ne sont pas toujours la majorité et la proportion de freestylers de bon niveau n'est pas énorme. Pourtant la plupart des efforts de communication des constructeurs montrent des freestylers entre 18 et 25 ans. C'est un peu comme si les fabricants de ski n'avaient montré que des descendeurs ou des freeriders extrême dans l'ensemble de leur publicité. Ils ont exploité les pratiques radicales, certes, mais de manière moins exclusive. Il en va de même dans la conception produit mais là, c'est un auter débat...
 
On pourrait aussi parler de la présence des femmes mais c'est moins flagrant. Cabrinha met en avant Suzi Mai, Il y a Hannah Whitley chez Wainman ou Charlotte chez F.One. Tout n'est pas négatif, ce n'est pas le propos.
 
Dans ce contexte, cette vidéo montrant trois «vieux  » et illustres inconnus, Pete Siracusa, Bob Street, Cyrus Monroe, and Gerry Shalhoob est plutôt bienvenue. Ces trois là, résidant de Mauï, comptent parmi les pionniers du kite. Ils ont commencé en 1999. Ils rident entre potes, pour le plaisir, leur niveau n'est pas extravagant, mais ils sont le reflet d'une partie des pratiquants. Les mettre en avant est plutôt bien vu, plutôt malin, plutôt intelligent. Même le titre est osé...

Si vous avez 18 ans, c'est vidéo risque de vous gaver, si vous avez entre 20 ans et 30 ans mais que votre père fait du kite, vous comprendrez, si vous avez 40 ou plus (lâge de Naish et de Cabrinha soit dit en passant...), vous allez vous dire que l'heure de votre dernière session n'a pas encore sonné....
 
Le mot de la fin. Si le kite accepte ses racines, c'est preuve qu'il mûrit bien. 

RIDERS: Pete Siracusa, Bob Street, Cyrus Monroe, Gerry Shalhoob
EDITING: Giora Koren
FILMING: Giora Koren
KITES: 2013 Park, Ride 
BOARDS: Global, SkaterMusic:
“Little Green Bag” by George Baker
“The Sea” Morcheeba
 
Mis en ligne 19/09/2012
8 Commentaires
  • jybe le 24/09/2012 à 15:29
    Marketing peut étre mais moi çà me donne la peche pour les années à venir. l'age n'a pas d'importance pour kiffer une session!
  • pirates des mers le 19/09/2012 à 23:15
    merci à naish bien que je ne me sente pas vieux mais j'ai tout de meme 52 ans et toujours aussi casse cou des cotes cassées arrachement de bras lors d'un déhoké je vous rassure mon bras est toujours accroché au tronc . je suis un casse cou et pour ca y a pas d'age d'ailleurs les petits jeunos je vous attends hahahahahahahhahahahahahhah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • 2fast4U le 19/09/2012 à 21:09
    Salut Back to The wind. On supprime très, très rarement des commentaires... bienvenue à nouveau à toi, alors
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer