Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Salt and Speed, Salin de Giraud, jeudi 29 novembre
Salt and Speed, Salin de Giraud, jeudi 29 novembre
C'est dans cet environnement que s'ouvrait mi-novembre la tentative d'Alex Caizergues et Rob Douglas dans le sud de la France, plus précisément aux Salins de Giraud. Flysurf.com était présent hier, dans 50 noeuds de vent.

En fait, ce jeudi 29 novembre était le vrai baptême de cette nouvelle "piste" imaginée par Alex et mise en forme par toute une équipe de passionnés. Le résultat ne s'est pas fait attendre très longtemps. Dans des conditions qui étaient loin d'être optimales, vent fort certes mais provoquant un parcours trop carré, avec trop d'eau dans le canal donc du clapot et une fin de run moins chargée en vent, Ron Douglas tape un run à 53,40 et Alex 52,37 noeuds, là aussi sous réserve de confirmation par le WSSRC.

Que faut-il retenir ? Paul Larsen peut pour l'instant dormir tranquille, c'est une évidence. Par contre, les kiteboarders prouvent plusieurs choses. Le record actuel à plus de 55 noeuds n'en a plus pour très longtemps, les temps réalisés hier dans des conditions très perfectibles et sur un run qu'Alex et Rob découvraient, le démontrent. D'autre part, le run des Salins de Giraud confirme tout son potentiel. Sont-ils capables d'aller chercher les 60 noeuds, oui, c'est possible même si ça ne sera pas une affaire facile.

En fait, ce qui nous a le plus surpris hier, c'est la "banalisation" des 50 noeuds. Enfin, pour les deux riders précédemment cités... En milieu de matinée, le vent a culminé à 45/50 noeuds, le run ne devrait pas être de toute repos pour Rob et Alex mais leur capacité a passer les 50 noeuds, leur maîtrise est bluffante. D'autre part, c'est l'accélération en début de run qui scotche littéralement. Sur les deux cent premiers mètres, ils sont catapultés, c'est vraiment du délire à voir...

L'avenir est donc prometteur mis à faire le fait que le mistral reste quand même une mécanique imprévisible, nous ne sommes pas dans le même cas de figure que la Namibie où les coureurs peuvent espérer des conditions très soutenues pendant une longue période. Le froid reste aussi un paramètre délicat à gérer... Hier Alex et Rob étaient tout de même très optimiste. A la question "penses-tu que ce run soit le bon endroit pour battre le record ? " Rob a tout de même répondu "Lequel..?". Quand on a précisé : le tien, il a souri et confirmé que c'était très possible et que pour l'instant il progressait étape par étape. La course au record ne fait que continuer....
Mis en ligne 30/11/2012
9 Commentaires
  • armand le 01/12/2012 à 10:38
    Je crois que le plus gros travail à faire pour faire évoluer la vitesse en kite c’est sur les ailes , il y a eu de gros efforts fait sur les flotteurs par contre coté ailes pas grand-chose , rien que sur les tissus employés , en jouant dans des vents supérieur à 30 nœuds le poids n’est plus un critère essentiel , il est tout à fait possible d’utiliser des tissus beaucoup plus rigides , certes plus lourds mais au caractéristiques techniques meilleurs . Et côté désigne je ne vois pas grand-chose de nouveau !!!
  • JG le 30/11/2012 à 23:40
    ce serait quand meme mieux de ne pas se laisser faire , planche ou kite meme combat contre ces bateaux qui n ont sont plus vraiment.IL y a une grande différence entre eux et antoine alex ou rob : ils sont sur foils.Il ne faut pas oublier qu un speed sail avec une voile de planche atteint les 140 km et que les homologues de sail rocket sur terre les 2OO kmh. Sur glace c est encore mieux mais il n y a pas semble t il de record officiel,ils peuvent aller à plus de 5 fois la vitesse du vent dans du vent faible certes.Au contraire du commentaire sur l accélération spectaculaire ,ils mettent beaucoup plus longtemps à atteindre la vitesse max . Donc la clef doit etre de réduire la trainée de la planche sur l'eau puisque plus les forces de frottements diminent plus ca va vite : eau roue patin et donc de passer en foil pour les kites comme pour les planches. Est ce possible ,qu en pense alex?y aurait il un probléme de maitrise du foil ou de budget de R/D
  • pura-vida le 30/11/2012 à 15:00
    Ping ... Pong, Ping ... Pong ... Kaï, Kaï, Kaï... En une Phrase sérieuse, suivi d'une autre beaucoup moins: SVP arrêtez de comparer systématiquement, mais admirez les exploits techniques, physiques, et surtout sportifs... tant en kite, planche, qu'en dragster écologique, ils méritent tous notre admiration. Et oui je n'ai pas exclu ces p'tites b.... de .... les "..." sont laissés libre :-), même si les manipulateurs "d'OS à Souhaits" sont presque visés :-) :-)
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer