Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
L'interview de Bruno Legaignoux, l'inventeur du kitesurf
L'interview de Bruno Legaignoux, l'inventeur du kitesurf
On vous a déjà raconté le pitch du film :  « Dans les années 80, deux frangins passionnés de mer, de voiliers, de voyages et de planches à voile inventent un nouveau moyen de glisser sur l'eau en se faisant tracter par un cerf-volant. »

En plein boom du windsurf, autant dire que les Legaignoux sont visionnaires et en avance sur leur époque... C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils vont ramer pendant un moment avant que la mayonnaise prenne vraiment. De l'autre coté de l'Atlantique, Cory Roeseler se pose le même genre de question et ride avec des ski nautique, une aile delta et une barre immense dotée d'un enrouleur. Il faudra attendre la fin des années 90 pour que le kitesurf devienne une réalité balbutiante.

A l'occasion des 15 ans de flysurf.com, on s'est dit que ce serait intéressant de faire à nouveau parler Bruno Legaignoux, l'inventeur du kite et à ce sujet on fait une petite aparté. Beaucoup de gens ont rêvé d'aller sur l'eau propulsé par un cerf-volant et ce bien avant que les frères Legaignoux si intéressent. Le problème est que personne n'avait trouvé la bonne formule. Bruno et son frère ont galéré pendant des années, ont fini par déposer leur brevet mais un brevet aussi inventif soit-il n'est pas une assurance de réussite. Il leur faut être encore patient mais Il ne lâche pas l'affaire, puis des gens finissent par croire à leur histoire, participe au développement, apportent leur pierre et tout le travail fait en amont fini par payer. A la fin des années 90, quand WIND ose faire sa couverture avec un kitesurf, on peut dire que l'idée aboutit enfin. Très longtemps après les premiers schémas...

Bruno est quelqu'un d'assez discret. Vous ne trouverez pas beaucoup d'interview de lui. On ne va pas en faire des tonnes mais c'est un vraie exclusivité flysurf.com et un vrai plaisir d'avoir son opinion aujourd'hui, d'autant qu'il ne pratique pas la langue de bois.

extrait d'un mail de Novembre envoyé par Bruno chez flysurf.com...
«  Salut. Oufff oui ca fait un bail ! Pas de souci pour répondre a tes questions, j'ai internet en ce moment, pour une ou deux semaines. Je suis au Venezuela. Apres, remontée des Caraïbes jusqu'en République Dominicaine...

FS  : Alors tout d'abord que deviens-tu ? J'ai bien compris que tu naviguais mais tu peux nous en dire plus ? 

Je partage mon temps entre la République Dominicaine et les voyages sur mon catamaran. 

FS : Est-tu encore impliqué dans le kite. Si oui de quelle manière, si non pourquoi ?


Il y a 6 ou 7 ans, j'ai décidé de me retirer du business kitesurf parce que je l'estimais enfin suffisamment mature, le bow kite assez abouti au niveau sécurité et performances. L'idée de dessiner une nouvelle gamme de kites chaque année m'ennuyait, ce qui m'intéresse, c'est d'innover, d'apporter   des solutions réelles, pas des concepts marketing comme font F-One et Naish par exemple.  Ce fut un long process. J'ai peu a peu arrête de dessiner des ailes de kitesurf et j'ai vendu nos marques et brevets. Ensuite, de 2010 a 2012, j'ai travaillé sur un projet de production d'énergie pour une startup norvégienne. Ma participation consistait a définir les grandes lignes techniques du projet. C'est une équipe d'ingénieurs qui poursuit le travail.

FS- Le kite a fait beaucoup de chemin, quel sentiment éprouves-tu quand tu regardes le scène du kitesurf aujourd'hui ?


Je suis bien sur très satisfait du travail accompli et heureux de constater que c'est devenu un sport mature et qui a change la vie de milliers de personnes. Cote business, un peu amer que beaucoup de marques contrefont nos brevets en pariant sur la lenteur extreme de la Justice et de la propriété industrielle.  

FS- Pendant toutes les années de galère, as-tu un moment pensé que ça n'aboutirait pas ?

Il y a bien sur eu des hauts et des bas pendant les 13 années qui ont précédé le boom du kitesurf, mais comme on faisait chaque année des progrès et qu'on savait que ça démarrerait un jour ou l'autre si on n'abandonnait pas entre temps, on s'est accroché mon frère et moi.

FS-Qu'est ce qui t'as le plus surpris dans l'évolution du kite et auquel tu ne t'attendais pas forcément ? 

C'est une question assez embarrassante pour moi parce qu'il ne me vient pas grand chose a l'esprit. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'on avait tout prévu mais pendant les 13 ans qui ont précédé le boom, on a eu le temps de réfléchir et tester énormément de choses et puis on a vécu l'évolution du sport de l'intérieur, ça dilue les surprises. Pour tenter de répondre quand même : la hauteur des sauts, les kiteloops, la consécration des Jeux Olympiques puis la désillusion, le manque de créativite de la plupart des marques, le kitefoil...

FS- Au début tu pensais à la vitesse, en ce sens, les kiteboarders ont faire aboutir ta démarche, penses-tu que le kite puisse un jour reprendre le record à Sailrocket


Nous savions des 1984 que le kite avait le potentiel pour battre le record absolu de vitesse a la voile mais nous n'aurions pas imagine a l'epoque les vitesses incroyables atteintes de nos jours. La possibilité de reprendre le record dépendra notamment de si Sailrocket ou d'autres engins continuent a faire grimper le record. Ce que je constate, c'est que personne n'a encore développé un kite spécifique pour les records de vitesse, tout le monde utilise des ailes de série. Le kitesurf a donc encore une marge de progression.

FS- As-tu encore des ambitions dans le kite, ambitions dans le sens créatif du terme bien sûr ?

Au départ, nous avions deux objectifs, le kitesurf et le kiteboat et nous n'avons pas pu développer un produit   kiteboat convaincant, toute notre énergie s'étant focalisée sur le kitesurf de 1995 a 2008-2009. Ces dernières années, nous avons travaillé par périodes sur le bateau, sur le kite et sur son système de contrôle et de lancement. Tous sont différents du kitesurf, il faut re-inventer. On a une des pièces du puzzle déjé prêtes et des éléments des autres pièces.   Le jour ou l'ensemble sera au point, on en reparlera mais peut-être que ca n'arrivera jamais, je ne me mets aucune pression avec ça. 
Mis en ligne 22/11/2013
5 Commentaires
  • romualddaride le 29/08/2015 à 14:14
    Offre de prêt entre particuliers responsable : leboiskevin@gmail.com J'offre de prêt a toutes personnes sérieuses et conscientes de rembourser . pour plus d'informations , veuillez bien nous contacter par email : leboiskevin@gmail.com
  • bzhfever le 26/11/2013 à 11:59
    Le rider de la couv du windmagazine qui ride pour la premiere fois jaws en kite ! http://www.youtube.com/watch?v=VoB6lQkcv84&feature=youtu.be
  • freeridernic le 23/11/2013 à 17:48
    merci encore aux 2 frangins bretons de nous permettre de nous éclater a chaque fois qu'on kite
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer