Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Circum navigation
Comme l'année dernière Jeremie Eloy a mis son année en boite.

En compilant les images tournées pour les épisodes de "Make My Day", il avait de quoi tous nous faire "tourner" en bourrique, rares étant ceux qui pourront rivaliser en termes de rushs en stock, de souvenirs, de sessions mémorables et de moments de vie en l'espace de ces douze mois.

On pourrait adorer détester Jeremie si nous n'étions pas obligés de constater que comme son pote Nicolas Hulot, il est un ambassadeur de choix pour le kite. Au travers de sa vision du voyage et de ce qu'il arrive à en mettre dans la boite, avec des acolytes de choix, il est vrai, il élargit l'horizon de notre passion qui ne consiste pas seulement à faire des AR sur un spot avec un jump sur chaque bord. Le kite est un instrument dont on peut jouer pour voyager. C'est un moyen et un but à la fois.

Alors évidemment, on pourra objecter que Jeremie ouvrant grand les bras sur son motor home, n'a pas la profondeur quasi mystique d'un Christopher McCandless, rejetant les principes de la société moderne, debout sur son autobus dans Into The Wild, il n'en demeure pas moins que le kitesurf, offre à chaque rider la possibilité de décliner sa vie en 16/9, à sa façon, si bon lui semble et s'il s'en donne les moyens.

Et Jérémie revient vivant....
Mis en ligne 13/01/2014
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer