Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Convergence
href="https://vimeo.com">Vimeo.

Petite rediffusion également d'un news mis en ligne il y a deux mois à 'occasion d'une photo vue sur le net, ce shape réalisé par Mako Slide Lab à La Réunion. Preuve supplémentaire que le concept plait et est efficace si les Réunions vont faire de la soudure au bottom avec.

Cette planche a un nom, la Vanguard
(et vous verrez le shape de Thomson en suivant ce lien), c'est une création du shaper australien Daniel Thomson. Ce n'est pas la seule dans le genre mais elle est dans l'actualité car Surfer Magazine, la "bible" des surfers en a parlé il y a quelques jours. Les réactions sont mitigées mais il faut dire qu'une grande partie du milieu du surf est plutôt conservatrice. Nombreux étaient les surfers qui, par exemple, criaient  au scandale quand Martin Potter faisait claquer les aérials au tout début des années 80, c'est tout dire...

A propos de cette board qui possède un vraie ressemblance avec une planche de wake, Thomson, le shaper, souligne que sa conception n'a rien à voir avec la mode et tout à voir avec la fonction. C'est un shape issu d'une approche purement technique. Il s'explique : «Je n'ai pas fait cette forme du nez comme ça juste pour faire bizarre et attirer l'attention des gens», explique t-il . " Ce shape de l'avant permet de retendre la ligne des rails et d'avoir des lignes plus parallèle à l'eau . Fondamentalement , l'objectif est de réduire la traînée et augmenter la vitesse " .

Par ailleurs, selon Thomson , se passer de l'extrémité avant permet d'obtenir une board beaucoup plus courte , mais le nez et le tail plus larges aboutissent au même volume et ca permet aussi de garder autant de rail dans l'eau qu'avec une  board classique . En outre, les rails plus tendus font que l'écoulement général est optimisé.

« Vous pouvez certainement rider sans la partie avant d'une planche de surf », explique Thomson . " Les six premiers centimètres ne servent à rien en termes de performances . Mon but est d'optimiser la planche, de la débarrasser de ses éléments les moins utiles . Le nez de la Vangard est très fonctionnel, il est très léger, génère très peu d'inertie, ça impacte positivement la réactivité, la capacité à faire des transitions. Cette architecture permet au surfer d'aller chercher de nouvelles lignes  »

De notre point de vue, cette évolution mérite qu'on s'y attarde. Le fait qu'une board de surf ait un air de famille avec une planche de wake (toute proportion gardée) devrait nous amener à réfléchir et à reconsidérer certains standards, parce que ça signifie qu'un tel shape peut être efficient en wave riding. Au départ, ce n'était pas acquis, mais la vidéo est là pour le prouver. Ce qui pourrait vouloir dire qu'à l'avenir, on puisse disposer de boards qui arrachent dans les vagues tout en étant malgré tout polyvalentes, voire performantes en freestyle ou en freeride. Au niveau des formes, il y a convergence, difficile de le nier. Certes, la Vanguard a une structure rigide, des rails avec du volume et pas de flex. Mais qui sait de quoi l'avenir est fait... Rares sont ceux qui imaginaient les boards de wake avec du flex avant que Slingshot s'y colle. Quoiqu'il en soit, et pour preuve qu'on ne délire pas en vain, ça bouge, le modèle Anti de HB surfboards ou la T-Rex de Slingshot

On serait curieux d'essayer la Vanguard avec une paire de straps en mode TT, ou sans en mode strapless. Affaire à suivre.

Dîtes nous en commentaires ce que ça vous inspire, ce que vous en pensez, parlez nous de la board de vos rêves... On attend vos réactions.
Mis en ligne 15/05/2014
11 Commentaires
  • le mogwaï le 23/05/2014 à 19:40
    Salut. Super surprise de voir cette photo dans les news de ce site car cette board est... la mienne. Je suis de près le travail de Tomo et quand j'ai découvert la Vanguard j'ai de suite été persuadé que c'était ce que je cherchais pour le freestyle strapless et les petites vagues. Avec Gwendal, le shaper de Mako Slide Lab, super doué et ouvert aux innovations, nous avons développé une version légèrement modifiée dédiée au kite: l'Hover Board. Le résultat est bluffant. Si c'est une réussite dans ce programme la grosse surprise est que c'est une excellente board pour charger du gros surfkite strapless. Et là je parle des vagues de la Réunion: grosses, puissantes, creuses et rapides. Ce n'est pas une bonne board polyvalente, elle est juste meilleure que toutes mes autres boards réunies. Merci Gwendal :) Allez checker sa page Facebook.
  • necnico le 13/02/2014 à 19:46
    Vu également par là : http://illegalsurfboards.blogspot.fr/2013/11/surfkite-custom-model-replica-of.html
  • Kundun4 le 13/02/2014 à 19:45
    Ma remarque n'etait absolument pas pejorative, bien au contraire, je navigue toujours de temps en temps avec mon vieux Mutant Naish
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer