Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Ta mission numéro un : rentrer vivant
Ta mission numéro un : rentrer vivant

Il ne s'est couru pour l'instant qu'une manche au Défi Kite, mais elle restera comme un moment fondateur de cette épreuve qui n'en est qu'à sa deuxième édition. La Tramontane n'a pas impressionné Philippe Bru qui a lâché plus d'une centaine de fauves dans un solide 40 noeuds offshore et ça, sur 20 bornes de long. Sévérement burné le directeur de course. Un anémomètre anonyme mesurera même 48 noeuds dans une rafale d'anthologie. Sur l'eau, c'était waterloo, mais les grognards qui étaient venus relever le gant, n'ont pas cédé aux intimidations du courant d'air local. Puisque c'était dantesque, on laisse la parole à un professionnel. Du coup de vent et de la belle parole. Sylvain "Momo" Maurin.

"Je pars avec ma directionnelle JPK, une planche tout-terrain, longue et étroite, bien adaptée à ce genre de conditions, et pour le coup, je ne crois pas trop Philippe Bru qui nous dit qu'il y a « cartouche ». Du coup, je prends une 9 mètres. Je vais vite m'apercevoir que j'ai un ou deux mètres carré de trop. Mais bon, le cauchemar sur le Défi Kite, c'est d'être sous-toilé.... le départ est viril, je remonte vers la plage pour ne plus avoir Beyrouth sous les pieds. Dans le haut du parcours, je me prends rafale sur rafale. Pour vous donner une idée, tu as l'impression de rentrer dans un espèce de tourbillon, ça dure une minute pendant laquelle tu essayes de tenir bon, tu veux trimer l'aile, mais tu es déjà trimé, ta mission numéro un devient de rentrer vivant. Je ne me souviens pas d'une course avec un vent si testostéroné. Sur un run de vitesse, tu as du matos adapté, mais là, avec la planche de speed-crossing dans le clapot, tu demandes à un percheron de faire du steeple chase. Néanmoins le mec de devant, tu as envie de le tuer et le mec de derrière n'a pas intérêt à se rapprocher. C'est ça qui est génial, à tous les niveaux, jeunes, vieux, pro ou amateur, tu vas chercher ton alter égo et tu te bats. Tout le monde y trouve son compte»


Photo : Bernard Biancotto/KIteboarder/Défi Kite

Mis en ligne 24/05/2014
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer