Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Morroco
Morroco
Les surfers sont allés très tôt au Maroc. Dès les années 70. Ce fut le tour des windsurfers autour début des années 80 de filer vers Essaouira et son vent violent. La ville a quelque chose de magique, Orson Wells y a tourné quelques plans d'un de ses plus beaux films, on raconte aussi qu’Hendrix et bien d’autres y sont passés. Mogdor est de ces villes qui vous rappellent sans cesse.

Les remparts, les marchands, puis le port, le marché au poisson, enfin, le chantier où l'on construit les bateaux d'une manière immuable avec des outils rudimentaires et du bois. De l’iroko, de l’eucalyptus et de l’acajou. Ici tout vous invite à déconnecter, tout vous incite à rester.

Et puis il y a le vent...

Nous sommes retournés récemment à Essaouira à l'initiative de l'agence voyage Wind and Surf autour du Monde. On sait que Daklha est un must mais l'idée de re-découvrir Essaouira et ses spots nous plaisait bien. Alors on s'est calé dans des Riads (Zarha et Villa Quieta) pas loin de la plage. Le vent est une réalité à Essouira mais comme partout dans le monde, c'est un élément qui ignore la certitude, ca doit faire la noblesse de notre sport. L'attente est propice à le réflexion, c'est toujours ce qu'on se dit. On a donc du improviser au jour le jour et les kite son restés dans les sacs. On mesure dans ces cas là, sans le moindre souffle et sans vague à aller capter que le stand up paddle est une belle invention. On s'est ainsi retrouver à ramer vers l'île de Mogador, face à la ville, c'est rare de l'aborder de cette manière, la lenteur remet les choses en perspective. Comme le vent local, le Cherki » persistait à nous tourner le dos, le lendemain, nous avons fait un debrief de tous les spots du coin et de toutes les possibilités offertes par les rivages locaux, on était là pour ça. Finalement, on s'est enfin retrouvé à Sidi Kaouki deux jours de suite à surfer. On avait juste l'impression d'être au bout du monde, on était heureux, bien connectés à l'océan, c'était déjà beaucpup. Effectivement Essaouira et ses environs est une ville qui vous dit que vous reviendrez. 

Merci à l'équipe de Wind and surf autour du monde.

Mika
Mis en ligne 22/10/2014
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer