Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Dark days
Ce court métrage est une merveille. Il ne vous échappera pas que c'est du surf, de ce genre de surf que la plupart d'entre nous ne pratiquera jamais, on parle là des plus grosses sections mais ce que cette vidéo dit aussi, c'est qu'après avoir passé les dernières décades (pour les plus... disons expérimentés) à rêver des horizons chauds et bleus, le gris et le froid, pour ne pas dire l'hiver, l'Europe voire même l'hiver européens est enfin quelque chose qui peut faire rêver.

Ne vous marrez pas, l'image nous formate quoiqu'il arrive. L'endless summer est une idée plaisante mais qui n'est pas à la portée de tout le monde. Mine de rien, c’est à une double contrainte que doit faire face le passionné lambda, lorsqu’il est raide dingue de kitesurf, de surf ou de windsurf par exemple.

En effet, depuis des décades, l’imaginaire proposé par les acteurs des sports de glisse est lié aux antipodes, à la notion d’endless summer. Tout ça vient du surf. Si on a vu récemment ici-même, que cette proposition évolue pour aller doucement vers l’hiver, les vecteurs de rêves, trips dans les magazines et aujourd’hui, les clips vidéo, vous propulsent aussi sec dans des contrées lointaines, difficilement accessibles, couteuses en moyens et en temps. Autant dire que ce ne sera jamais le quotidien du rider lambda.

Or ce que voit le breton ou le sudiste « de la glisse d’en bas », c’est son home spot, voire celui d’après, là où il ira écrire non pas une quelquonque légende, mais sa propre histoire. C’est déjà pas mal. La Torche en novembre, Beauduc en mars mar exemple pour le kite, le windsurf, le surf ou le stand up paddle. La beauté certes, mais la dureté des élements, le froid, un océan qui ne s’approche pas dans un costume de top modèle mais une force brute avec laquelle il faut composer. Entre la vague parfaite et le home spot, entre le rêve perpétuellement entretenu et la réalité de la pratique en europe, il vaut mieux apprendre à s'imaginer une belle session sur fond gris.
Mis en ligne 26/11/2014
5 Commentaires
  • Francois1962 le 26/11/2014 à 16:52
    Merci au Scribe pour le texte et le film. 100% juste mais il faut quand même laisser à la "masse populaire" le soin et l'envie d'aller s'agglutiner sous les cocotiers... @pura-vida: tu bosses trop ces temps, prends des vacances (au froid en 3/5 néoprène, même si c'est pas ta came: je te conseille Tiree, South Uist ou Lahinch.. tu ne seras pas déçu !!!!!)
  • Le Scribe le 26/11/2014 à 13:57
    Merci Ed 83. et Pura Vida, j'ai changé deux phrases pour que tu puisses comprendre.... (sans rancune, je sais que tu es un fidèle lecteur des news et fidèle commentateur donc j'apprécie... :=)
  • Ed83 le 26/11/2014 à 13:52
    T'as rien compris pura-vida....Le texte parle de la réalité des choses (son spot local on l'on sera le plus souvent) face à la vie rêvée ou imaginée suscitée par l'image qui nous formate.
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer