Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Comment est conçue une F-one Bandit 2016 ?
Comment est conçue une F-one Bandit 2016 ?
C'est donc la 9 ème année que F.ONE développe la Bandit: la f-one bandit 2016. Seule aile au catalogue en aile performante, elle symbolise la stratégie – osée - de la marque. La proposition a le mérite d'être claire, la Bandit est censée savoir tout faire. Même si le purs freestylers préfèrent les C Shapes, le choix de Raphaël Salles tient la route sur la distance puisque les ailes Bow tendent à disparaître et que les modèles Delta se multiplient et évoluent vers plus de C.

Quoi de neuf cette année. Ou tout du moins, dans quel sens global travaillent Salles et Graham (Robert) arrivé il y a trois ans. En fait, l'équipe s'est attachée à « reconstruire » la Bandit sur de nouvelles bases. Un exemple, un travail de fond a été fait sur la répartition des tensions dans toute l'aile. L'équilibrage des tensions favorise la résistance aux chocs des tissus. Si votre aile frappe fort sur l'eau, c'est le tissu le plus en tension qui risque de céder. Si la répartition est homogène, ca peut favoriser la résistance.

Raphaël fait remarquer que l'avantage d'avoir un seul modèle est que tout le monde est concentré sur la même gamme et peut affiner le développement sur chaque surface. Graham travaille sur informatique et développe un proto dont le fichier est envoyé à l'usine en Chine le dimanche soir. Le vendredi suivant, l'aile - réelle - est dans le bureau de Montpellier prêt à rejoindre les spots. Le développement se fait de début septembre à début décembre, en France. Ensuite le team R&D va au Cap Vert pendant 7 jours et bosse avec Mitu full time. Les tests sont réalisés de façon très méthodiques depuis des années. Un exemple parmi d'autres, le comportement de l'aile en kiteloop est décomposé en plusieurs phases et même les sensations de barre pendant chaque phase font partie des paramètres notés et échangés.

Raphaël travaille systématiquement en tandem avec Mika. Un jeu de proto est refait après le Cap Vert. De nouveaux tests re-commencent dans le sud de la France. Il y a de nouveau une semaine complète de test en janvier, une autre en février et des sessions entre. L'équipe bosse sur les tailles 5, 9 et 12, représentant chacune une programme d'utilisation en adéquation. 5 m étant pour le vent fort et les vagues, la 9 devant savoir tout faire, la 12 étant plus orienté petit temps, efficacité et maniabilité. LEs autres tailles sont extrapolées mais validées sur l'eau.

Le développement de l'aile n'est pas qu'une question de forme, mais aussi de profil ou de construction, c'est aussi le moment où son testés les tissus (F.ONE bosse avec Taijin et utilise pour le moment le Technoforce D2), des lignes, des types de bridage. 80 protos sont réalisés pour toute la gamme pendant le développement. Les protos ne sont jamais vendus. 

Cette année, tout le fonctionnement de l'aile a été retravaillé. Théoriquement, c'est le type de phrase marketing qui veut tout et rien dire à la fois et que vous riders et acheteurs de matos entendez avec de plus en plus de difficultés. Ce qui était intéressant dans ce meeting F.One, est que Raphaël est à la fois le boss et le centre de gravité de la conception. Il en parle donc en connaissance de cause. Mika, Mitu ou Robert Graham étaient aussi là. Ils ont donc donné des détails. C'est toujours bien à entendre. Après, vous allez évidemment ensuite le droit de préférer une North, une Naish, une Cabrinha ou autres.

Raf donc, voulait plus de facilité. La stabilité au zénith qui parfois a fait l'objet de critique dans le passé a fait également l'objet d'une soin particulier (le bord de fuite en deux plis de spi au lieu de Dacron) idem pour le comportement en bord de fenêtre. Raphaël insiste sur la mobilité de l'aile et sur la notion de puissance dynamique. Effectivement la Bandit 2016 est une aile dont il faut s'occuper, qu'il ne faut pas surborder en attendant que ça tracte par contre elle est très progressive et ne vous met pas en défaut en plage haute. Ca c'est ce qu'on a constaté aussi sur l'eau.

On terminera ce tour d'horizon forcément partiel, il y a eu beaucoup d'échanges et d'interventions, on a navigué également tous les jours avec la Bandit, pour ma part en 7, 8, 10, 11 et 12, sur l'Acid, la Trax Carbone et La Mitu 5'8.

Dernier point : un échange avec Raphaël à propos des barres universelles qui nous semble significatifs. C'est vrai, le prix des barres est globalement très élevé, c'est valable pour toutes les marques. On soulignera la proportion du prix des lignes dans l'ensemble quand même. Ce sont des produits "simples", genre corde à linge ou "ficelle" mais en realité de la fibre très haut de gamme. Bref, certains préfèrent monter une barre universelle, il arrive que d'autres riders recyclent une barre d'une autre marque. I faut savoir qu'il  y a un gros travail de cohérence fait sur le matériel précise Raphaël, beaucoup de paramètres que vous ignorez parfois qui sont pris en compte. Elasticité des lignes, position du vé des avant qui impact la position de l'arche donc le comportement de l'aile..etc... un équilibre dont vous ne bénéficiez plus forcément. Ca ne vous empêche pas de naviguer, ca peut impacter les perfs ou le plaisir.

On terminera sur ce point aujourd'hui. On essaye de vous faire vivre ce qu'est un dealers meeting parce s'y déroulent des échanges intéressants et que les marques peuvent s'expliquer. A vous ensuite, de vous faire votre opinion
Mis en ligne 21/09/2015
3 Commentaires
  • Sebbastien b le 23/09/2015 à 20:32
    A propos du chickenloop des bandit 9 , et t il plus grand que celui des bandit 8 ?,,, car il sont trop petit pour le deooké, merci
  • Le Scribe le 23/09/2015 à 12:50
    L'avantage est que tu peux t'exprimer ici. Et tu seras lu. Après, chaque cas de SAV est différent. Si je te comprends bien, F.ONE n'a pas changé la barre mais ont-ils changé l'émerillon ?
  • suicideleash le 22/09/2015 à 16:33
    A propos du prix des barres exorbitant, le triangle inox de la mienne qui à a peine deux ans s'est cassé, l'émerillon est passé au travers du coup grosse frayeur, perte de matos et mise en danger, eh bien Fone m'a répondu qu'elle n'était garantie qu'un an, et qu'il pouvait rien faire Au prix de cette barre on pourrait s'attendre à plus de fiabilité d'autant que cela peut être hyper dangereux! Donc conseil changez de barre tous les ans!
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer