Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Kenavo Douarnenez
Kenavo Douarnenez
 Sylvain Maurin, revient de Douarnenez avec le "verbe" plein les poches. Il nous livre son analyse sur sa page FB qu'on a pris l'habitude de relayer quand on sent bien qu'il ne faut pas se passer de ces mots là. Son billet vaut toutes les communiqués de presse du monde, exercice qui est d'ailleurs devenu au fil des années aussi inutile que soporifique. On pourra malgré tout s'opposer un peu à Momo. Il a raison pour la course. Le foil est l'épée qui pourfend le reste de la garde. LEs remparts sont tombés, la place est prise. Le foil fascine, nous y compris. Mais il ne faut pas oublier que la majeure partie des riders "roule" et roulera encore longtemps en TT, que cet engin minimaliste et simple restera encore un paquet de temps comme LA board par excellence et que le strapless est là aussi pour offrir une alternative. La course est la course et on sait que dans les univers qui sont les nôtres, la course n'est pas le miroir universel. Loin s'en faut. D'autre part que les sports qui sont les nôtres ont toujours su se tirer une balle dans le pied en faisant un pataquès avec une nouveauté qui fascine 10 % des riders et qui en dégoute à terme plus de la moitié pour qui la proposition originale s'en trouve altérée....

De retour du meilleur spot du monde (mon manque d'objectivité est dû aux quelques bières offertes par le comité des fêtes), je rentre plein de beaux souvenirs "night & day" et avec deux mollets en granit (merci Olivier Mouragues pour la dernière manche de 20 bornes!) Encore une fois, Douarn' m'enchante, Douarn' me fait aimer les rues en pente et mouillées de la dernière pluie, Douarn' me fait celte après 23h00, Douarn' me fait parler avec un accent compris de personne, à part Jean-Baptiste Gautier et Troalen Arnaud. Bref, Douarn' me fait un bien fou et me ressource pour le reste de l'année.

A part ça, je dois dire que là, à chaud, concernant le support que j'avais choisi, c'est à dire la planche directionnelle, ite missa est, la messe est dite. Je m'explique: au cours de ces 2 jours de course, j'ai fait 2 manches dans le light avec mon tiki et 15m², et 6 autres avec ma planche directionnelle Kakoo shape. Si les 2 premières manches n’avaient pour moi aucune autre ambition que celle d’être sur l’eau avec mes copains et pines, j’avais à cœur de bien mieux figurer dans les 6 autres. Mes nouvelles ailes sont très véloces, et ma Kakoo ne sais pas faire sa feignasse dès lors que le vent monte. Mais voilà : Avec ma meilleure volonté et tout mon savoir faire, je finis premier des inscrits en directionnelle…. A la 27eme place au general !! J’ai devant moi 26 foils ! Avec le tout nouveau classement « twin tip », celles et ceux qui en sont équipés pourront envisager de briller sur ce classement qui leur est dédié. Mais les lascars en directionnelles (tikis, surfs, guns, et raceboards) qui courent sur les mêmes parcours que les foils vont devoir s’habituer à fréquenter les catacombes du classement general…

Alors, certes le foil devient l’arme absolue de 6 à 50nds, certes le twin tip devait être considéré dans ce championnat de France qui se veut populaire, donc accessible au plus grand nombre. Mais la planche directionnelle qui a fait les belles années de Douarn’ et d’ailleurs entre 2005 et 2010 va-t-elle disparaître de nos jardins iodés, victime du « c’est comme ça, point barre » lâché par un ami con-fédérationné ?

Dans un mois se jouera la deuxième étape de ce championnat. Elle aura lieu dans ma région, et sur un spot que j’adore tout autant, Leucate (big up au KSL pour l’orga). Donc pour ces raisons, je vais m’y inscrire et enfiler une fois de plus mon lycra au numéro 30. Mais je n’irai pas à Wimereux, et je verrai pour l’Almanarre. Au-delà de ma petite séance de psy à 2 balles, essayons de penser « au coup d’après ». Le titre de champion de France de twin tip aura peut être son fan club, mais le foil est un engin aux performances absolument extraordinaires, qui va, tel un trou noir, absorber tout objet qui passera à proximité. Je n’ai pas la solution.

D’ailleurs il n’y a peut être pas de problème….. C’est peut être bien « comme ça, et point barre »…. Alors, je crois que je vais sortir du bureau des plaintes (que j’ai jamais aimé fréquenter) , et plutôt réfléchir à un nouveau championnat de France de speed crossing en tiki strapless. Qui qui vient ????????

Merci à mes partenaires. Merci à Nicolas Raffi pour les belles images et les grands sourires qui a su, comme à son habitude, capturer...
Mis en ligne 09/05/2016
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer