Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Home spot
Pour quelles raisons as-tu eu envie de faire cette vidéo ? A partir de quand as-tu commencé à y penser ?
La vidéo est un support incroyable qui permet de communiquer de manière ludique efficacement sur le web. C'est donc un véritable outil pour le marketing mais c'est aussi un moyen incroyable de faire passer des messages ou des idées. Il y a des révolutions  qui se font avec des vidéos sur facebook maintenant...le printemps arabe l'a bien illustré. Le problème de faire des vidéos sur des destinations kitesurf par exemple, c'est que le principe est de faire rêver la personne qui regarde les images depuis son bureau, en lui faisant miroiter un spot artificiellement parfait avec contraste et luminosité retouchés sur logiciel.

Comme çà le type qui regarde la vidéo se dit qu'il a une vie de merde et qu'il serait mieux au soleil. Je dis artificiellement parce qu'en vidéo il est très facile de faire croire que les conditions sont parfaites alors que vous avez eu trois jours de vent sur un mois...dont deux sans soleil. C'est vrai dans le kite, mais c'est vrai dans tout le monde de  l'image en général. Du coup çà me posait un problème d'éthique. Alors depuis un an je me disais qu'il fallait que j'essaye de faire une vidéo qui montre que chez nous aussi on se gave.  Et que s'il est  vrai que le voyage ouvre l'esprit, il en est pas moins vrai que j'ai rencontré bon nombre de riders qui évoluent sur leurs homespots depuis dix, vingt  ou trente ans pour les planchous et qui s'émerveillent chaque jour de la beauté de leur spot. Pour moi, à présent la véritable vertu c'est çà. Car il n'y a pas de mérite à voyager finalement. Tout le monde y aspire...et on est sept milliards...

Pour moi aujourd'hui, qui n'est pas ou peu croyant, je me suis inventé un mode de conduite simple  qui me rend heureux mais que je suis encore loin d'atteindre : " l'homme vertueux est celui qui arrivera à vivre d'une manière telle, que si les sept autres milliards de personnes vivaient comme lui, le monde irait mieux". Bien sûr il est facile de dire çà après avoir tant voyagé et vous ne me verrez jamais jeter la pierre à quelqu'un qui voyage. Dans cette vidéo, mon but était simplement de montrer que ce n'est pas une fin en soi comme on pourrait le croire en lisant les magazines ou en voyant les vidéos sur internet. Tous les riders qui ont beaucoup voyagé vous diront à quel point ils sont heureux de rentrer chez eux sur leur spot... celui qui les a vu grandir....pour faire les sessions avec les potos dans les décors grandioses que nous offre notre pays. Si un jour vous croisez Cyril Costes dans son shop Triple-C à Dunkerque, il devrait vous parler le même langage que moi... lui qui a voyagé encore dix fois plus que je ne l'ai fait.
Même chose pour Etienne Lhote avec qui j'en ai parlé cet été à Oléron durant les championnats de France de vague. Alors tant pis s'il faut faire péter la 5/3,les chaussons et les gants parce de toutes façons c'est le moment ou le mistralou fait grossir les vagues en méditerranée;  et quand on est chaud pour envoyer la soude...on a pas froid et on se gave comme jamais.
 
 
Au cours de tes trips as-tu rencontré des riders qui rêvaient de venir en France ?
Bien sûr, la plupart des meilleurs riders du monde veulent venir tester les spots en France. Et pour cause nous avons une telle diversité de décors et de conditions. Mais ce qu'il faut savoir c'est que pour la plupart des riders du monde non occidental, pénétrer en France (dans l'espace Schengen plus exactement) est un véritable casse tête. Il ne suffit pas de payer son billet mais il faut montrer patte blanche en justifiant de sommes hallucinantes sur son compte en banque (entre 10 000 et 50 000 euros selon les pays).

Je le sais pour avoir fait les démarches avec mon ex petite amie et championne de kite Turque "Arzu Taylan". Même chose pour les riders Marocains ou Dominicains par exemple. Tout çà pour dire, que le monde est peuplé de gens biens qui font parfois face à des lois injustes et que selon moi, chacun a le pouvoir de  faire évoluer les choses à sa manière pour peu que l'on s'indigne de quelque chose qui nous tienne à coeur.  Ce peut être en écrivant , en peignant, en consommant mieux ou en élevant ses gosses vers la bonne direction. Moi pour le moment, quand j'en ai le courage et l'envie, j'essaye avec des vidéos et j'évite d'acheter des kiwis de Nouvelle Zélande. 

Bon ride à tous. 
 
Mis en ligne 03/01/2012
5 Commentaires
  • Cyrilo le 07/01/2012 à 11:49
    J'aime vraiment bien ton discours... Merci de cette réflexion...
  • Edouardos le 05/01/2012 à 00:00
    bien parlé momo !
  • freeridernic le 03/01/2012 à 17:52
    je partage tes idées je ne voyage pas (même si l'eau chaude et transparente m'attire) je covoiture pour allé au spot dès que possible et je vais au boulot en velo bref bonne idée surtout qu'en france avant de faire le tour de la question des spots t'as déjà de quoi t'occuper un peu
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer