Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Beauduc : flysurf.com a mené l'enquête
Beauduc : flysurf.com a mené l'enquête
 La nouvelle s'est répandue rapidement hier, un nouveau « gabarit » va être posé sur la piste, limitant l'accès à un certain type de véhicule. Dans le même temps, on a appris qu'un nouvel arrêté municipal rognait sérieusement les zones de mise à l'eau donc de pratique et « parquait » les kiteboarders dans la partie droite du spot. Dans la mesure où Beauduc a toujours été vécu comme un des derniers endroits de totale liberté, l'addition de deux mesures est dure à avaler et ne peut être que mal vécue par la communauté. Mais que faut-il en penser, et ne faut-il pas relativiser. C'est ce que pensent une partie des riders malgré tout. On remarquera aussi que la localisation de la place qui nous est réservée ne sera pas adaptée à tous les secteurs de vent même ce n'est que la zone de mise à l'eau, la navigation étant autorisée partout sauf dans la zone réservée aux baigneurs au centre. Il faut quand même admettre que la présence des adeptes du kite a été pris en compte part les « autorités » et que ça aurait pu être pire mais ce ne vaut pas comme pleine consolation. 
 
Nous avons donc voulu connaître les raisons qui ont conduit aux différentes décisions prises récemment. Comprendre est à notre avis le meilleur réflexe pour se défendre. Prétexter que les nouvelles mesures nuiront aux commerces de Salin de Giraud n'est peut-être pas l'argument le plus adapté, le plus efficace par exemple. Flysurf.com  a donc décroché son téléphone pour appeler le conservatoire du littoral, une des parties prenantes et pas de moindre du dossier et lui a posé une série de questions. Sachez tout de même que des réunions entre les différentes parties (autorités locales, conservatoire du littoral et associations de kitesurfers ont eu lieu avant les prises de décisions) et que Mr Fouchier, le responsable du CL pour la zone (et qui n'est pas le responsable de l'arrêté municipal on le précise) avait l'impression que ces décisions étaient le fruit d'une vraie concertation. On invite donc ceux qui étaient à ces réunions à nous donner leur point de vue, à nous expliquer la teneur des échanges qu'ils ont pu avoir. La question n'est pas de juger, ce n'est pas notre rôle et on ne pose pas le problème en ces termes, mais de comprendre et voir comment faire avancer notre « cause ».
 
Premier point très important, le dossier est complexe et concerne plusieurs intervenants. L'état, les collectivités locales et le conservatoire du littoral propriétaire des lieux. Le conservatoire n'a pas vocation à interdire mais à donner accès à une nature protégée au plus grand nombre et donc à prendre en compte les besoins de plusieurs types de populations dont les kiteux mais pas seulement : les promeneurs, les baigneurs, les amoureux des oiseaux tout comme les chasseurs. En général, après l'acquisition d'une portion de cote par le Conservatoire, tout le monde se félcité du résultat. Le trafic vers Beauduc étant grandissant, faisant notamment souffrir les digues, sujet forcément sensible en Camargue, et la plage, il fallait s'attendre à ce qu'un jour où l'autre les choses changent. La pose d'un nouveau gabarit et l'arrêté municipal  en font partie.
 
La largeur maxi sera de 2,10 m. Globalement, il faut comprendre que les camping-cars n'auront plus accès à Beauduc et que ce n'est pas une mesure dirigée vers les kitesurfers mais une mesure générale. Pourquoi ? D'abord le conservatoire fait remarquer que les endroits où l'on vient sur la plage avec sa voiture et à fortiori avec son CC n'existent plus en France et qu'à ce titre Beauduc était une exception. Et que limiter la circulation va dans le sens vers plus de « nature », vers plus de préservation. Difficile d'affirmer le contraire. Ce que fait également remarquer le conservatoire, c'est que les voitures « nuisent » à un espace naturel comme une plage et que cette nuisance augmente avec le poids du véhicule. Cette remarque vaut pour les digues à la mer qui souffrent beaucoup. Mais encore une fois, les 2,10 m peuvent être considérés comme une mesure très sévères. Reste en suspend l'aspect pollution. Effectivement un camping car équipé pour limiter ses rejet est un argument. Mais ca ne permettra pas de défendre l'accès au bord de l'eau... Le camping sauvage est interdit en France, mesure pour préserver les sites. Beauduc était une exception. 
 
Il faut se faire une raison, la circulation motorisée à Beauduc était synonyme de liberté absolue mais pas de la préservation de la nature. Sur quel autre spot pouvons-nous faire de même. Est-ce que la Pointe de la Torche serait si belle avec les camping-cars sur la plage ? Par contre, il est difficile de comprendre que la présence d'une moto de cross soit toujours toléré dans certaines zones (voir arrêté municipal) et que les amendes la concernant soit moindre que celle qui vaudrait pour un kiteboarder dans la bassine. L'impact est-il vraiment comparable ? La plage de Beauduc va être, du moins on l'espère mieux gérée, il faut peut-être aussi concédé que du « mieux » pourra en sortir ? Reste que nous perdons l'accès à un sérieuse partie du spot et qu'il faut sans doute agir à ce niveau-là. Mr Fouchier nous a donné l'impression d'un homme de dialogue et a réaffirmé à plusieurs reprises que la présence des kiteboarders étaient souhaitée, que la discussion était ouverte même s'il elle ne dépend pas que de lui, il est prêt à écouter les demandes des associations, à prendre en compte nos besoins d'accès, notre problématique. En sera t-il de même coté municipalité ?
 
Bref, la situation n'est pas figée si on veut bien admettre que jusqu'ici on profitait d'une absence de réglementation unique en France et qui faisait halluciner les riders venus du nord ou de Bretagne. On ne peut pas se prévaloir d'un rapport privilégié avec les natures et continuer à demander de caler son camping car à 3 m de l'eau.... et que d'aller chier derrière les dunes est un geste dont le naturel a des limites, à fortiori quand la fréquentation grossit et qu'inversement le « respect » diminue.  Mais il est toujours difficile d'avaler cette perte de liberté quand on pratique un sport en accord avec la nature et quand on voit que l'état a laissé dévaster des zones entières sur l'autel de l'industrie comme l'étang de Berre à Marseille, Fos sur Mer également, ou pour le bien du tourisme avec des sites très discutables comme les grandes stations balnéaires du Languedoc Roussillon, bétonnées à souhait...
Mis en ligne 07/06/2012
31 Commentaires
  • Gerdche le 13/06/2012 à 22:22
    Bonjour à tous, merci pour les infos et photos, Pour moi adieu Beauduc si on ne peut plus rester la nuit. Va falloir qu'ils restaurent la route s'ils veulent que je couche à l’hôtel pour visiter le site. Sinon, maintenant les amis de la Nature en GROSSES 4X4 et lunettes Roy-ban pourront tranquillement admirer les Sternes.
  • Alainat le 13/06/2012 à 21:07
    Bonjour,désolé Gerdche ,trop de boulot ,je n'ai pas pu aller à beauduc GRRR....!!!!! c'était un bon coup parait il .. D'après certaines personnes bien informées ,tout n'est peut être pas perdu ......à voir ???
  • Cricri13 le 13/06/2012 à 20:52
    Voici la photo du gabarit en construction. Il est placé au niveau de la ruine de tourvieille. La largeur maxi est de 2,1 m http://beauducplage.free.fr/index.php?Il=Accueil le Kite est autorisé sur la plage nord (à droite en arrivant), mais interdiction de rester la nuit... Les motos, Quads et mobs sont totalement interdits à Beauduc (on se doute que ça devait arriver avec les kéké)
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer