Besoin d'un conseil ?
04.42.41.53.65
Du lundi au vendredi
de 10h à 12h
et de 14h à 18h30
Mon panier
0 articles
 
Espace membre non connecté
Kite + bateau
A la base, il faut se rappeler que parmi les premiers projets de Bruno Legaignoux, le godfather du kite, il y avait l'association d'un kite et d'un bateau. Allez savoir pourquoi, ça n'a pas marché, et il a fallu qu'il patiente un bon paquet de temps avant que le kitesurf sous la forme connue actuellement se mette à séduire.

On peut dater le vrai démarrage du kite avec la fameuse couverture de WIND magazine en 1997. Depuis, la planète kitesurf a tourné à toute blinde et le matos a progressé dans des proportions hallucinantes.

Allez savoir pourquoi, le monde de la voile ne s'est absolument pas intéressé à ce que pouvait éventuellement apporter l'aile de kite à la voile "traditionnelle" et à la voile "légère" en particulier, sauf quelques pionniers évidemment.

Une équipe de joyeux drilles vient de mettre fin à 15 ans de cécité absolue et propose uen solution légère, simple, performante et fun.

Souhaitons leur bonne chance, et rappelons que le kite est une invention française "cré bon diou"
Mis en ligne 29/08/2014
5 Commentaires
  • armand le 31/08/2014 à 08:38
    Apparemment tout mon message n’est pas passé .je vais le reprendre, j’écrivais que sur un cata il y avait plein de réglage à faire sur le gréement pour optimiser le bateau ça c’est passionnant, pour un kiteboat on est limité. Et le rappel sur un bateau ou l’on se retrouve en équilibre lorsqu’on y a gouté c’est très frustrant de ne pas le retrouver sur le kiteboat . Par contre c’est indéniable par vent très fort le kite boat c’est top rien n’arrête le bateau qui vole littéralement au-dessus du clapot et ces racing jibes full power !!!. j’aime le cata et le kiteboat pour des sensations différentes mais malheureusement pour le kiteboat il y a trop de contraintes pour en faire une discipline qui pourra un jour être équivalente à la voile légère et si d’un côté pédago pour l’ apprentissage du kite ou pour le handisport on verra çà et là quelques kiteboat j’ai des doutes sur la rentabilité de ce marché et ça restera une pratique marginale que l’on retrouvera presque exclusivement
  • la crapule le 30/08/2014 à 14:10
    très pertinent le commentaire d'Armand !
  • armand le 30/08/2014 à 08:08
    Pourquoi la voile légère a du mal à s’y mettre, j’ai mon petit avis dessus. Pour avoir longtemps travaillé sur la mise au point d’un kiteboat autonome http://innovkiteboat.com/ et pour mettre mis récemment à la voile légère (2 ans de cata l’été) j’arrive maintenant à mieux cerner les avantages et les inconvénients du kiteboat. Lorsqu’on fait de la voile légère en plus du côté fun de la glisse (que l’on a aussi avec le kiteboat) on va vite chercher à se balader le long des plages se rapprocher des côtes rocheuses etc. Avec l’angoisse perpétuelle que le vent puisse tomber, avec les déventes liées au relief, avec un kiteboat on le fera rarement seulement quand les conditions seront établies avec un cata on part facilement pour 3 à 4 heures voir plus de nave sans se soucier si le vent va tomber, il sera toujours possible de rentrer avec presque rien. On peut partir d’une plage bondée de monde sans trop de problème, avec un kiteboat on hésitera .sur un cata il y a de tas de régl
Afficher plus de commentaires
 
Laisser votre commentaire
Vous n’êtes actuellement pas reconnu par le système.
Pour pouvoir commenter les news, vous devez vous connecter ou créer votre pseudo.

Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici Fermer